Carpes koi
Publié le - 2719 hits -

Les carpes mangent-elles les insectes ?

La carpe koï est un poisson d’étang que beaucoup élève pour orner un bassin extérieur ou encore un grand aquarium d’appoint. Robuste, le poisson carpe koï demande un environnement sain pour se développer. En effet, une bonne qualité d’eau, un grand volume et une profondeur de 1,5 m au minimum sont les conditions favorables à respecter en ce qui concerne le bassin. Ce poisson d'eau douce d'élevage a une taille moyenne de 70 cm et a une durée de vie assez longue. Il peut arborer différentes couleurs, blanc, rouge, orange, jaune, gris et noir. Les nombreuses variétés de carpe koï cohabitent sans problème avec les autres espèces de poisson, notamment avec les poissons rouges.

Nourriture pour les carpes koï

Élevées en bassin extérieur, les carpes koï sont omnivores et peuvent trouver leur nourriture dans l'environnement. Elles peuvent en effet se nourrir de micro-organismes végétaux, de larves de moustiques, de vers de vase, de petits poissons, de mollusques, de différentes sortes d’invertébrés et d’insectes.
Par ailleurs, un complément de nourriture est également nécessaire pour les carpes koï dans un bassin de jardin. En général, ce supplément d’alimentation se traduit par des flocons ou de granulés flottants. Indispensable surtout au printemps et en automne, cette nourriture supplémentaire doit être donnée une fois par jour. La quantité adéquate est celle que les poissons peuvent ingurgiter en 5 minutes. L’idéal est de varier le plus possible les repas des carpes koï.
Lorsque la température est en dessous de 8 degrés, le métabolisme des carpes koï ralentit, elles ne mangent presque pas. Durant cette période, il convient de cesser donner l’apport alimentaire journalier. La croissance de la carpe dépend grandement de sa nourriture (naturelle ou artificielle), durant la période où elle hiverne, elle peut perdre jusqu’à 15 % de son poids.

Laissez votre commentaire à propos de cet article